Les (nouveaux) bienfaits de l’huile d’olive que les Égyptiens connaissaient déjà

Dans cette période si particulière, nous voulons vous apporter des bonnes nouvelles. Plus précisément, nous voulons vous rappeler divers avantages pour la santé et le bien-être de l’huile d’olive.

Nous les avons recueillis dans plusieurs articles publiés par des chercheurs universitaires et sortis dans la presse de qualité. Le fait est que l’on découvre de plus en plus de propriétés positives de l’huile d’olive qui étaient pour certaines déjà connues de nos ancêtres, et ce même à l’époque de l’Egypte ancienne.

Anti-inflammatoire

Nous avons appris, du journal en ligne El Confidencial, que l’Université de Kanazawa, au Japon, a démontré que l’acide oléique «a la capacité de réduire certains marqueurs biologiques associés aux inflammations, comme la protéine C réactive», et d’autres études ont également montré que l’oléocanal (un antioxydant présent dans l’huile) est “aussi anti-inflammatoire que l’ibuprofène lui-même”. Plus précisément, les professeurs Lucas, Rusell et Keast de l’Université de Deakin (Australie) suggèrent que 3 cuillères à soupe et demie d’huile d’olive équivalent à 10% de la dose d’ibuprofène utilisée par les adultes.

Maladies cardiovasculaires

Nous avons appris également que l’huile d’olive peut réduire la prévalence des pathologies cardiovasculaires. Par exemple, en Grèce, l’Association de gérontologie et de gériatrie a conclu, après une étude, que les décès dus aux maladies cardiaques sont plus faibles dans les pays méditerranéens grâce a une plus grande consommation de d’huile d’olive . Cela a conduit à parler d’une action cardioprotectrice de l’huile, car elle réduit l’inflammation, améliore la santé des vaisseaux sanguins, prévient les thrombus et les crises cardiaques et réduit la pression artérielle (comme le suggère une étude de l’Université Frédéric II de Naples)

Prévention du cancer ?

En termes statistiques, on estime que les antioxydants contenus dans l’huile d’olive ont des bénéfices positifs pour nos cellules, ce qui pourrait expliquer pourquoi les taux de cancer sont plus faibles en Méditerranée que dans d’autres pays du monde.

Le Confidentiel dit que plusieurs études ont montré comment, “des tests in vitro”, certains composants de l’huile d’olive pourraient combattre “les cellules cancéreuses de diverses tumeurs malignes”. Bien entendu, il convient de noter qu’une application médicale de ces expériences n’est pas encore d’actualité.

Le vieillissement

Dans un autre article détaillé, El Economista nous a dit que l’huile d’olive peut combattre divers effets du vieillissement. Le fait est qu’une cuillère à soupe d’huile fournirait 8% de la vitamine E recommandée par jour, une vitamine liée à la réduction du vieillissement de nos cellules, et certains polyphénols et graisses monoinsaturés qui sont bons pour lutter contre l’arthrite et la perte de la masse osseuse, liés à l’âge avancé des personnes.

 

C’est délicieux – et les Égyptiens le savaient

Pour conclure nous avons découvert dans le l’ouvrage “Histoire et technologie de l’huile d’olive en Terre Sainte“, écrit par Rafael Frankel , que l’huile d’olive est produite au moins depuis l’année 5 000 avant J.-C..

Elle était déjà utilisée à cette époque à des fins alimentaires pour conserver la viande en marinade, mais également pour les soins de beauté (comme huile pour le visage et la peau) et pour différents types d’utilisations sacrées.

Les Égyptiens et autres peuples méditerranéens de l’Antiquité le savaient bien. Et, si on nous le permet, c’est un produit divin !

Chez Ralda+Friends, nous voulons insuffler de l’optimisme dans ces temps de COVID-19 et nous voulons démontrer qu’avec une attitude POSITIVE et un peu d’HUILE D’OLIVE DE QUALITE tout ira un peu mieux.

 

Alfredo & Pierre RALDA